Facebook

Nouveautés

http://mediatheques-cccla.fr/dk_opac15/rss?SortKey=32&newsearch=T&Use1=1035&Restrict_Use10=9996&Restrict_Exist10=T&database=IBDON&shuffle=T&count=10 non-trouvé

Nuage de tags

Vous êtes ici : Accueil > Printemps des poètes 2017 : la Poésie africaine > Littérature africaine francophone, quelques romanciers contemporains :

Littérature africaine francophone, quelques romanciers contemporains :

Calixthe BEYALA  (1961-.... ) 

Elle naît au Cameroun. Son franc-parler légendaire lui permet de dénoncer phallocratie et complicité féminine.   


- C’est le soleil qui m’a brûlée, J’ai lu, 1994 (en FI)
- Les Honneurs perdus, Albin Michel 1996
- La petite fille du réverbère, Albin Michel, 1998
- Les Arbres en parlent encore, Albin Michel, 2001

- Comment cuisiner son mari à l’africaine, A vue d’œil, 2001 (gros caractères)
- La plantation, Albin Michel, 2005

 

 Fatou DIOME (1968- )

Elle naît au Sénégal. Enfant illégitime élevée par sa grand-mère, elle a toujours vécu en marge de la société. Elle raconte son arrivée en France et sa désillusion dans Préférence nationale, avec humour, talent et liberté de ton.

Nouvelles inédites, Brèves n° 66, 1996
Le ventre de l’Atlantique, éd Anne Carrière, 2003
Kétala, Flammarion, 2006

 
Emmanuel B. DONGALA (1941- )

Né au Congo Brazzaville, professeur de chimie à l’Université de Brazzaville, directeur d’une
troupe de théâtre, il a du fuir la terrible guerre civile de la fin de l’été 1997 et s’est exilé aux Etats-Unis, où il enseigne. Il est un des grands romanciers africains de langue française.


Johnny chien méchant, éd du Rocher, 2007
Photo de groupe au boird du fleuve, Actes sud, 2010
La sonate à Bridgetower  (sonata mulattica), Actes sud, 2017

 

Gaston-Paul  EFFA :

Ecrivain et professeur de philosophie d’origine camerounaise. La nostalgie du passé, de l’enfance et de la mère est sa grande préoccupation. Il écrit dans une langue française très belle et poétique et dans un style flamboyant.


- Cheval-roi,  éd Rocher, 2001 (en FI) 

 

Gaël FAYE :

- Petit pays, éd Grasset 2016 

 

 Moussa KONATÉ (1951 -2013)

Né au Mali, enseignant, il a fondé les éditions du Figuier. Il est co-directeur du Festival « Etonnants voyageurs » de Bamako. Essayiste, auteur de pièces de théâtre et de romans policiers, il a reçu en 2005 le prix Sony Labou Tansi. Mort à Limoges en 2013.

La malédiction du lamentin, ed Fayard, 2009
Meurtres à Tombouctou, Métailié, 2014
L’empreinte du renard : meurtres en pays Dogon, éd Points 2007

Théâtre :  Khasso, éd Théâtrales, 2005

 

Alain Mabanckou (1966- )

Né au Congo-Brazzaville, il vit et enseigne aux Etats-Unis. Romancier à la prose inventive, turbulente et généreuse, il raconte une Afrique meurtrie mais qui refuse de désespérer

Verre cassé, éd Seuil, 2005
Mémoires de porc-épic, éd Seuil, 2006
Lettre à Jimmy, Fayard, 2007
Petit piment, Seuil, 2015

Léonora MIANO : (1973-  )

 L’intérieur de la nuit, Plon, 2005
Contours du jour qui  vient, Plon, 2006 (Prix Goncourt des lycéens 2006)
Tels des astres éteints, Plon, 2008
Les aubes écarlates, Plon, 2009
Soulfood équatoriale, éd Nil, 2009 (collection exquis d’écrivains)
Ces âmes chagrines, Plon, 2011


Habiter la frontière, Arche, 2012 (recueil de conférences) (848)
« La littérature parle avant tout d humanité. C est donc le monde que j’ écris, à partir de mes lieux de référence, à partir de mes personnages subsahariens ou afrodescendants. » Après la publication de ses textes littéraires, Léonora Miano nous donne aujourd hui Habiter la frontière, un recueil de conférences données aux États-Unis et en France entre 2009 et 2011. L auteur revient sur son appartenance à une génération de Subsahariens suffisamment bien dans leur peau pour explorer les zones les plus ténébreuses de leur expérience. (…)


La saison de l’ombre, Grasset, 2013
Crépuscule du tourment, Grasset, 2016
Théâtre : Ecrits pour la parole, Arche, 2012

 

 Tierno Monénembo  (1947- )

Ecrivain guinéen et francophone, il raconte dans le roman Peuls leur odyssée millénaire. Il reçoit en 2008 le prix Renaudot pour le le roi de Kahel.


Le roi de Kahel, éd Seuil, 2008
Le terroriste noir, Seuil, 2012

Scholastique  Mukasonga (1950- )

Ecrivaine rwandaise d'expression française qui témoigne de la violence des conflits ethniques qui agitent le Rwanda.


La femme aux pieds nus, Gallimard, 2012


Notre dame du Nil, éd A vue d’œil, 2013 (gros caractères) 


Au Rwanda, un lycée de jeunes filles perché sur la crête Congo-Nil, à 2 500 mètres d'altitude, près des sources du grand fleuve égyptien. Les familles espèrent que dans ce havre religieusement baptisé Notre-Dame du Nil, isolé, d'accès difficile, loin des tentations de la capitale, leurs filles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l'intérêt du lignage.

Les transgressions menacent au cœur de cette puissante et belle nature où par ailleurs un rigoureux quota " ethnique " limite à 10 % le nombre des élèves tutsi. Sur le même sommet montagneux, dans une plantation à demi abandonnée, un " vieux Blanc ", peintre et anthropologue excentrique, assure que les Tutsi descendent des pharaons noirs de Méroé.

Avec passion, il peint à fresques les lycéennes dont les traits rappellent ceux de la déesse Isis et d'insoumises reines de Candace sculptées sur les stèles, au bord du Nil, il y a trois millénaires. Non sans risques pour la jeune vie de l'héroïne, et pour bien d'autres filles.

Prélude exemplaire au génocide rwandais, le huis clos où doivent vivre ces lycéennes bientôt encerclées par les nervis du pouvoir hutu, les amitiés, les désirs et les haines, les luttes politiques, les complots, les incitations aux meurtres raciaux, les persécutions sournoises puis ouvertes, les rêves et les désillusions, les espoirs de survie, fonctionne comme un microcosme existentiel fascinant de vérité, décrit d'une écriture directe et sans faille. Scholastique Mukasonga, rescapée du massacre des Tutsi, nous donne ici son premier roman, où des jeunes filles à mains nues tentent d'échapper à l'Histoire monstrueuse qui a décimé sa propre famille.


Ce que murmurent les collines, Gallimard, 2014
Cœur tambour, Gallimard, 2015

Marie NDIAYE :     


Rosie Carpe, Gallimard, 2001
Trois femmes puissantes, Gallimard, 2009
La cheffe, roman d’une cuisinière, Gallimard, 2016

Bena Djangrang Nimrod, (1959- )

Poète et romancier tchadien, rédacteur de la revue Aleph, puis Agotem. A la fois romancier et essayiste, il sait, par la magie de l’écriture, raconter son enfance et la vie en Afrique avec magnificence.
Le bal des princes, Actes sud, 2008

Nouvelles du Mali, éd Magellan & compagnie, 2008
DIANGO Sirafily, DIARRA Alpha Mandé, DIARRA Ousmane, KOURKOV Andreï, OUOLOGUEM Yambo

Abdelaziz Baraka SAKIN :

Le messie du Darfour, éd Zulma, 2016
(premier roman)

Sources :
« BNF, sélection « La littérature africaine en français 50 ans après les Indépendances » (document en pdf),

RFI Afrique article « la rentrée  2016 : les lettres africaines ont le vent en poupe »

A voir aussi le site web : LITAF =  littérature africaine francophone

 

SHARE

Catalogue

Recherche rapide

Connexion utilisateur

Par défaut, votre mot de passe est votre nom de famille. Il est recommandé de le modifier dès votre première connexion. En cas d'oubli ou de dysfonctionnement, adressez vous au personnel.